Tracer la propagation des aérosols grâce au Biomarquage

L'expérience de Reply basée sur la Traçabilité Avancée simule la dynamique de propagation du principal vecteur de transmission de la COVID-19 dans des espaces clos

Télécharger le white paper

Le Biomarquage : un changement de stratégie dans le traçage des flux d'air

Suivez ci-dessous l'application pratique de cette technologie

Le Biomarquage ou Biotagging est l'utilisation d'un marqueur génétique (et d'autres produits chimiques) qui peut être appliqué aux substances pour permettre leur traçabilité. Sans aucune altération génétique, le Biomarqueur transporte des données complexes capables de garantir son unicité.

En savoir plus sur le Biomarquage

L'utilisation des technologies de Biomarquage pour détecter et simuler la dynamique des aérosols (de minuscules gouttelettes respiratoires qui peuvent transporter des agents pathogènes dans l'air) change la donne dans la lutte contre la COVID-19. Cela nous permet en effet de comprendre comment ces particules se déplacent dans un espace intérieur partagé, comme un bureau, une école, une usine de production ou un hôpital.

En diluant un Biomarqueur dans un liquide spécial et en le pulvérisant dans un espace fermé, le marqueur traçable va imiter le mouvement des gouttelettes capables de transmettre le virus. Grâce à cette technologie, il est donc possible d'aider les gestionnaires de risques à réévaluer la configuration des systèmes, des espaces et des procédures afin de réduire les possibilités de contagion.

FAITES DÉFILER POUR REGARDER LA DÉMO OU CLIQUEZ POUR PASSER LA DÉMO

Il est possible de simuler et d'analyser le mouvement de l'aérosol sur un plan de bureau comme celui-ci.

Tout d'abord, des émetteurs d'aérosols sont fixés à des endroits critiques du bureau. Les émetteurs peuvent reproduire l'émission de gouttelettes par les personnes infectées en répandant l'aérosol dans l'air

Des pompes d'échantillonnage sont ensuite installées là où des personnes en bonne santé travailleraient régulièrement. Les pompes reproduisent les caractéristiques d'inhalation.

La substance pulvérisée par chaque émetteur individuel contient un biomarqueur unique. Cela permettra d'établir avec précision le point d'origine des échantillons collectés.

Et de retracer le parcours des échantillons collectés sur chaque pompe d'échantillonnage. En analysant la quantité de Biomarqueurs collectés, il sera possible d'estimer le risque d'exposition.

Comme chaque Biomarqueur possède des caractéristiques uniques, il est possible d’isoler les données d'un émetteur particulier et d’identifier les failles du système qui pourraient mettre les gens en danger.

Dans l'exemple de simulation, il a été possible de localiser une défaillance du système de chauffage, ventilation et climatisation qui redirigeait le flux d'air dans différentes pièces. Cela signifie que des personnes éloignées du point d'émission auraient été inutilement exposées à la contagion.

Ce type d'information s'avère crucial pour les techniciens. Connaissant le comportement exact du flux d'air interne, ils peuvent prendre des mesures telles que la fermeture de bouches d'aération non souhaitées, la fermeture de portes normalement ouvertes ou la modification et l'amélioration des paramètres du système CVC.

L'efficacité des ajustements est prouvée par une nouvelle simulation. À partir de ce moment, les gestionnaires de bâtiments pourront s'assurer que les personnes peuvent retrouver un lieu de travail optimisé en termes de flux d'air et globalement plus sûr.

Il est possible de simuler et d'analyser le mouvement de l'aérosol sur un plan de bureau comme celui-ci.

BIOTAG EMITTERS

Tout d'abord, des émetteurs d'aérosols sont fixés à des endroits critiques du bureau. Les émetteurs peuvent reproduire l'émission de gouttelettes par les personnes infectées en répandant l'aérosol dans l'air.

SAMPLING PUMPS

Des pompes d'échantillonnage sont ensuite installées là où des personnes en bonne santé travailleraient régulièrement. Les pompes reproduisent les caractéristiques d'inhalation d'une personne effectuant une routine quotidienne normale tout en collectant des échantillons de gouttelettes en suspension dans l'air.

La substance pulvérisée par chaque émetteur individuel contient un biomarqueur unique. Cela permettra d'établir avec précision le point d'origine des échantillons collectés.

Et de retracer le parcours des échantillons collectés sur chaque pompe d'échantillonnage. En analysant la quantité de Biomarqueurs collectés, il sera possible d'estimer le risque d'exposition.

Comme chaque Biomarqueur possède des caractéristiques uniques, il est possible d’isoler les données d'un émetteur particulier et d’identifier les failles du système qui pourraient mettre les gens en danger.

Dans l'exemple de simulation, il a été possible de localiser une défaillance du système de chauffage, ventilation et climatisation qui redirigeait le flux d'air dans différentes pièces. Cela signifie que des personnes éloignées du point d'émission auraient été inutilement exposées à la contagion.

Ce type d'information s'avère crucial pour les techniciens. Connaissant le comportement exact du flux d'air interne, ils peuvent prendre des mesures telles que la fermeture de bouches d'aération non souhaitées, la fermeture de portes normalement ouvertes ou la modification et l'amélioration des paramètres du système CVC.

L'efficacité des ajustements est prouvée par une nouvelle simulation. À partir de ce moment, les gestionnaires de bâtiments pourront s'assurer que les personnes peuvent retrouver un lieu de travail optimisé en termes de flux d'air et globalement plus sûr.

Cas d'utilisation de traçage d'aérosol par biomarquage

BUREAUX

Comprendre le flux d'air interne dans divers scénarios de CVC.

ÉCOLES

Optimiser les procédures et l'occupation des salles de classe.

HOPITAUX

Isoler des secteurs en fonction du risque et de la vulnérabilité.

USINES

Améliorer la sécurité des travailleurs à chaque étape de la production.

Vous voulez savoir si cette technologie peut être appliquée à votre cas ?

Contactez-nous

Avant de remplir le formulaire d'inscription, veuillez lire le Privacy notice conformément à l'article 13 du règlement UE 2016/679

entrée non valable
entrée non valable
entrée non valable
entrée non valable
entrée non valable
entrée non valable
entrée non valable

Privacy


Je déclare avoir lu et pleinement compris la note d'information sur la protection des données personnelles Privacy Notice et j'exprime par la présente mon consentement au traitement de mes données personnelles par Reply SpA à des fins de marketing, en particulier pour recevoir des communications promotionnelles et commerciales ou des informations concernant des événements ou des webinaires de l'entreprise, en utilisant des moyens de contact automatisés (par exemple, SMS, MMS, fax, e-mail et applications web) ou des méthodes traditionnelles (par exemple, appels téléphoniques et courrier papier).

Vous voulez plus de détails sur le traçage
des aérosols par Biomarquage ?

Télécharger le white paper

Approfondissez la question du Biomarquage,
le code-barre du futur

Visitez la page